Comment ça marche un hébergement de site web ?

Le scripte de votre page web est presque prêt et vous commencez à piocher pour trouver un hébergeur ? Si vous êtes nouveau dans le domaine, alors nous espérons vous aider avec ce modeste petit guide. Dans les lignes qui vont suivre, nous allons effectivement en parler. Quelles sont les grandes lignes à connaitre sur l’hébergement de site web ? Voilà en gros le thème du texte. Pour commencer, nous allons définir ce qu’est un hébergeur. Puis dans un second temps, nous allons tenter de classifier les types d’hébergeurs qui sont disponibles sur le marché. A vos lunettes et installez-vous bien.

Qu’est-ce qu’un hébergeur web ?

Vous en savez probablement quelque chose, mais au témoin d’un doute, parlons d’hébergeur web. Un site internet est un programme informatique conçu pour être commandé et fonctionné à distance via internet. Pour un site commerciale par exemple, le gestionnaire, souvent le propriétaire du site, peut y introduire de nouvelles fonctionnalités, de nouvelles publicités d’articles, modifier les prix etc…

Les clients peuvent faire des commandes en ligne, consulter chaque page du site, faire des commentaires divers, tout ceci via internet. Mais où se trouve donc l’ordinateur dans lequel est installé le logiciel ? Vous connaissez la réponse à la question, c’est chez l’hébergeur. Un hébergeur est donc une société ou un particulier qui détient un logiciel installé sur une puissante machine connecté à internet. C’est l’hébergeur qui se charge de mettre à disposition de tous les internautes le contenu du site internet, via des serveurs.

L’hébergement mutualisé : c’est quoi ?

Et bien l’hébergement mutualisé est tout simplement l’hébergement de plusieurs centaines de sites internet dans une seule installation. Ici, la société peut faire usage de plusieurs ou d’un seul serveur à sa guise. Les propriétaires de sites internet font donc appel aux services d’une seule société pour faire leur travail.

Bien évidemment ce type d’hébergement présente aussi bien des qualités que des défauts. Commençons par la qualité. Le principal avantage de l’hébergement mutualisé, c’est le tarif relativement bas par rapport aux autres types d’hébergement web. Et oui, avec ce genre de service, on ne paie que quelques dollars par mois pour un site internet au grand maximum.

C’est idéal pour les personnes disposant de budgets limités. L’inconvénient est malheureusement le manque de souplesse dont est sujet la gestion du site internet. Il existe en effet des règles fixées par l’hébergeur que l’on ne peut pas enfreindre. Gérer le site est possible mais c’est limité. Cliquez ici pour découvrir les meilleures offres d’hébergements web en 2019 !

L’hébergement dédié, est-ce une solution ?

Voilà la question que vous vous posez certainement. Vous l’aurez compris, il s’agit ici d’une version individualisée de l’hébergement. L’hébergeur ici ne travaille qu’avec un seul site internet pour une seule installation. La gestion du site est libre, il en est de même pour le serveur. Ainsi, il est plus confortable de travailler avec ce type d’hébergement web si l’on est exigeant.

Mais, là encore, tout n’est pas parfait. Quand on voyage en VIP, on paie plus cher. C’est exactement ce qui se passe avec l’hébergement dédié. Puisque le propriétaire du site ou son gestionnaire peut faire ce que bon lui semble avec l’hébergeur, alors il faut que celui-ci paie le prix fort. D’autre part, Pour ce genre de travaille, il faut vraiment un spécialiste. Car contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’informatique, la gestion des réseaux et l’internet ne sont pas choses faciles. Là encore, il faut penser aux coûts supplémentaires.

Voilà en résumé ce qu’il y a à savoir sur l’hébergement web pour le débutant. Ce n’est pas tout, bien sûr mais, c’est l’essentiel. Pour en savoir plus, il faut et il suffit de taper les bons mots clés sur un moteur de recherche web, et les trois premiers titres qui apparaîtront seront certainement les bons.